09 février 2016

Pommes Rôties, Streusel Avoine & Fruits Secs


Baked Apples, Almond & Cranberry Crumble

Une pomme gourmande, fondante, parfumée, garnie ici d'un streusel croquant aux flocons d'avoine et aux fruits secs... Chaque fois que je fais des pommes au four, je me demande pourquoi on a tendance à les réserver à la seule saison automnale alors que la grande majorité des pommes sont toujours saisonnales et présentes sur les étals tout l'hiver.

Comme beaucoup de desserts "de grand-mère" rustiques et réconfortants, les pommes au four misent tout sur la simplicité que ce soit au niveau de la recette, des ustensiles ou des ingrédients. D'ailleurs ici, c'est le fruit qui est la vedette et ce que l'on rajoute n'est là que pour en rehausser le goût.

IMG_5826

De la simple gelée de groseilles au classique sucre/beurre en passant par de la crème d'amandes, du caramel, des fruits secs, des biscuits émiettés ou du crumble, tout lui va pourvu que ce soit gourmand.
Ma version préférée pour transformer les pommes au four "à l'ancienne" - entendez par là un dessert vite fait sans prétention - en dessert (ou goûter) plus complet et plus élaboré, c'est de les associer avec un crumble aux fruits secs. Du fondant, du croquant.. que demander de mieux..?
Ah si.. un peu de crème fouettée et un filet de miel pour napper...

Pommes Rôties, Streusel Amandes
Pommes rôties, streusel avoine & fruits secs
(pour 4 à 8 personnes)
  • 8 pommes type Pink Lady, Royal Gala ou Reine des reinettes (bio de préférence)
  • 50g de flocons d'avoine petits
  • 40g de sucre muscovado ou sucre roux complet
  • qs de cannelle
  • 30g de beurre
  • 20g de cranberries séchées sucrées ou raisins secs
  • 20g d'amandes entières ou noix, noix de pécan
  • 250ml de jus de pomme
  • pour servir: crème épaisse ou fouettée, miel, sirop d'érable ou caramel

Préparation du streusel

Dans un bol, mélanger les flocons d'avoine (petits) avec le sucre muscovado et la cannelle. Ajouter le beurre en petits morceaux et l'incorporer aux ingrédients secs du bout des doigts jusqu'à former un sable très grossier avec des morceaux agglomérés. Ajouter les cranberries séchées et les amandes hachées grossièrement et mélanger intimement. Réserver au congélateur le temps de préparer les pommes.

Préparation des pommes au four

Préchauffer le four th. 6 (180°C).
Laver soigneusement les pommes. Couper le haut de la pomme au niveau de la queue sur environ 3 cm (garder les "chapeaux"). Enlever le cœur et les pépins avec un couteau ou un vide pomme en prenant garde de ne pas percer le fond. Élargir éventuellement un peu la cavité formée.
Déposer les pommes évidées (et les chapeaux) dans un plat à four à bords hauts et remplir les cavités avec le streusel. Tasser le reste du streusel sur la surface des pommes.
Verser le jus de pomme au fond du plat puis enfourner pendant 50 min environ: le streusel doit être bien doré, la peau des pommes doit avoir un aspect fripé et le jus de cuisson doit être réduit.

Servir les pommes au four chaudes ou tièdes avec leur chapeau, nappées de miel ou de sirop d'érable ou de sauce au caramel et accompagnées de crème fouettée (ou de glace vanille). Yum!

Inspiré par Ana

31 janvier 2016

Torsade Briochée Chocolat Noisettes

 rhubarbbars torsade 243-2
Un mois déjà depuis notre dernier rendez-vous!
Pardonnez-moi si je n'ai pas donné signe plus tôt mais j'ai commencé l'année 2016 comme j'ai fini l'année 2014 avec le plan "blouses blanches" et son triplé anesthésie, chirurgie, hôpital. Mais bon passons!
Me voici de retour non pas comme je l'aurais souhaité avec un nouveau blog tout neuf, de nouvelles rubriques, des recettes moins longues, des billets plus fréquents, ... mais comme d'habitude avec une recette gourmande, moelleuse et réconfortante même si elle n'est pas vraiment en phase avec l'actualité.

Cela dit, si j'en crois le best-of 2015 de mes photos les plus aimées publiées sur Instagram, les brioches et le chocolat sont loin de vous laisser indifférents et ça me va plutôt bien!
La première fois que j'ai réalisé ces torsades briochées, je suis allée au plus simple pour la garniture: de la pâte à tartiner chocolat noisettes saupoudrée de chocolat noir 70% haché finement pour apporter un peu d'amertume et casser le côté un peu trop sucré de la pâte à tartiner.

Lorsque j'ai voulu refaire cette brioche, ma pâte à tartiner était trop dure pour être étalée. Je l'ai donc mise à chauffer sur feu doux pour lui donner à nouveau une texture tartinable, et sur un coup de tête j'ai ajouté le chocolat noir.. et un peu de cacao pour faire bonne mesure! Et puisque je cherchais une texture de pâte à tartiner, j'ai ajouté de la crème au fur et à mesure jusqu'à ce que j'obtienne une consistance crémeuse et onctueuse.
En bonus, la quantité obtenue de crème chocolat noisette étant plus que suffisante pour garnir les 2 tresses briochées, mes goûteurs ne se sont pas gênés pour la terminer en tartines sur les tranches briochées. Mais vous, vous n'êtes pas obligés...

rhubarbbars torsade 232-2
Torsades Briochées Chocolat Noisettes
(pour 2 belles torsades)

pour la pâte briochée
  • 500g de farine
  • 70g de sucre
  • 5 de sel
  • 15g de levure de boulangerie fraiche (2 cc de levure sèche)
  • 150g de lait (végétal)
  • 50g d'eau
  • le zeste d'1/4 de citron non traité
  • 2 œufs
  • 100g de beurre tempéré coupé en morceaux
pour la farce chocolat noisette
  • 100g de pâte à tartiner chocolat noisettes
  • 70g de crème liquide
  • 75g de chocolat noir 70%
  • 1 cs de cacao en poudre non sucré
  • 60g de noisettes concassées
 dorure: 1 œuf, noisettes concassées


Préparation de la pâte briochée

Dans une grande jatte, la cuve du robot munie du crochet ou la cuve de la MAP mélanger la farine avec le sucre et le sel (et la levure sèche instantanée si vous l'utilisez).
Verser le lait tempéré (additionné de la levure fraiche émiettée si celle-ci est utilisée; pour un pétrissage manuel, verser dans un puits creusé dans la farine), l'eau, le zeste de citron finement râpé et les œufs.
Commencer à mélanger du centre vers les bords pour humidifier la farine et amalgamer tous les éléments. Continuer à malaxer jusqu'à ce que la pâte se détache des bords puis la travailler énergiquement pendant 5 (main) ou 3 min (robot) pour l'homogénéiser, développer le gluten et lui donner du corps.
Ajouter le beurre mou en 5 ou 6 fois, un morceau à la fois en attendant que le premier soit bien amalgamé avant d'ajouter le suivant. Lorsque tout le beurre est incorporé et que la pâte se décolle à nouveau des bords, continuer à pétrir la pâte énergiquement jusqu'à ce qu'elle soit lisse, souple et élastique.

Note: si  la pâte est trop collante, ajouter de la farine par très petites quantités. Autre astuce: pétrir en 2 étapes en faisant une pause d'une dizaine de minutes entre les 2 pour laisser le temps à la pâte d'absorber au maximum l'humidité

Filmer et couvrir le saladier ou la cuve et laisser reposer à l'abri des courants d'air et dans un endroit tiède pendant 1h à 1h15 environ. 
Transvaser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Dégazer partiellement en repliant 2 ou 3 fois la pâte sur elle-même puis la couper en 2 morceaux de même poids (environ 500g). Couvrir avec du film alimentaire et placer au frais pendant 30 min.

Préparation de la garniture

Hacher finement le chocolat noir.
Verser la pâte à tartiner, la crème et le chocolat haché dans une casserole et placer sur feu doux. Faire fondre en mélangeant régulièrement jusqu' onctueuse. Ajouter le cacao en poudre et mélanger jusqu'à ce que la crème soit homogène et lisse.

Garnir une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Travailler chaque morceau séparément en gardant au frais le deuxième.
Étaler le pâton pour former un rectangle (environ 25x35 cm). Tartiner la surface avec la garniture en laissant nus 2 cm de la bordure inférieure. Éparpiller la moitié des noisettes hachées puis rouler la pâte depuis le bord supérieur vers le bord nu en serrant bien et de manière régulière pour un rouleau de même épaisseur partout. Pincer la jointure et tourner le boudin pour mettre la jointure dessous. Couper en 2 dans le sens de la longueur, tourner les brins pour avoir en face le côté coupé et entrelacer en pinçant fortement les extrémités (krantz). Placer sur la plaque de cuisson puis procéder de la même façon pour le deuxième morceau (placer le second krantz à distance du premier).
Couvrir avec un torchon propre et laisser pousser à l'abri de l'air pendant 20 à 30 min maximum.

Préchauffer le four th. 7 (190°C). Dorer avec l’œuf battu légèrement et parsemer éventuellement avec des noisettes concassées. Enfourner et cuire pendant 20 min environ en tournant la plaque de cuisson de 180°C à mi-cuisson. Refroidir sur une grille.

30 décembre 2015

Pfeffernüsse: On ne Prononce Pas, On Dévore!

 IMG_5607
Allez, un petit dernier pour la route!!
Moins de 2 petits jours pour vous proposer une gourmandise à croquer fournée 2015 et j'ai choisi de vous présenter des pfeffernüsse.
Évidemment, à moins d'être familier de la langue de Goethe ou d'avoir choisi "allemand" en deuxième langue, je conçois que ce nom improbable vous paraisse difficile à prononcer. Mais une fois que vous les aurez goûtés, ce ne sera certainement pas leur nom que vous retiendrez!

Pendant la période des fêtes de fin d'année, les petits gâteaux secs sont à l'honneur dans de très nombreux pays. Les pfeffernüsse (pfeffer: poivre; nüsse: noix) font partie de cette grande collection de biscuits traditionnels et sont extrêmement populaires en Allemagne pendant cette période.

Pfeffernüsse

Leur nom traduit précisément leur goût épicé et subtilement poivré ainsi que leur forme ronde et leur taille de noix. Il existe toute une variété de recettes pour les pfeffernüsse: certaines contiennent des noix également dans la recette ou d'autres fruits secs comme les amandes; certaines utilisent du miel, d'autres de la mélasse etc.. Même les épices varient selon les versions et le glaçage blanc peut se réduire selon certains à un simple enrobage dans du sucre glace.

Pfeffernüsse
Ici je vous propose une version assez traditionnelle: si vous ne trouvez pas de mélasse, remplacez par du miel mais je trouve que la mélasse apporte une petite touche réglissée qui complète parfaitement les épices. Idem pour le sucre muscovado mais vous pouvez le remplacer par de la cassonade.
Le passage au frais n'est pas indispensable toute la nuit (2 heures suffisent) mais cela donne aux épices plus de temps pour diffuser dans la pâte qui en ressort encore plus parfumée.
Et parce que rien ne va mieux avec les épices que les oranges, j'ai choisi de parfumer le glaçage avec de la liqueur d'orange (en fait un curaçao blanc) et de décorer avec de l'écorce d'orange confite mais là encore, c'est vous qui voyez! Bonnes fêtes à tous!

Pfeffernüsse
Pfeffernüsse
(pour 34 pièces)

pour la pâte à biscuit
  • 330g de farine tamisée
  • 1 cc de cannelle
  • 1/4 cc de poivre noir
  • 1/2 cc d'anis vert en poudre (*)
  • 1/4 cc de 4 épices
  • 1/4 cc de muscade
  • 1/4 cc de bicarbonate de sodium alimentaire
  • 125g de beurre mou
  • 120g de sucre muscovado
  • 60g de mélasse noire
  • 1/4 à 1/2 cc de sel
  • 1 œuf
pour le glaçage
  • 100g de sucre glace
  • 1 cs de lait
  • 1/2 cs de liqueur d'orange (optionnel)
  • écorces d'orange confite (facultatif)

Préparation de la pâte à biscuit (la veille)

Mélanger intimement dans un bol la farine tamisée avec toutes les épices et le bicarbonate. Réserver.

Note: les épices sont un peu au goût de chacun et idem pour la quantité. On peut ajouter du gingembre, du clou de girofle, de la cardamome, du macis, de l'anis étoilé... ou utiliser un mélange pour pain d'épices. Le poivre blanc est traditionnellement utilisé à la place du poivre noir. Si comme moi vous n'avez pas ou plus d'anis en poudre en stock, remplacer par de l'alcool type anisette ou par de l'extrait d'anis ;-)

Travailler le beurre dans un saladier pour lui donner une texture pommade puis ajouter le sucre muscovado et crémer l'ensemble jusqu'à ce que l'appareil soit un peu mousseux et pâle.
Ajouter la mélasse et mélanger puis ajouter l’œuf et l'incorporer en battant le mélange à la feuille (robot) ou à la cuillère en bois.
Incorporer la farine aux épices et le sel petit à petit et mélanger jusqu'à ce que tout soit bien amalgamé et forme une pâte un peu collante. Couvrir le saladier avec du film alimentaire et placer au réfrigérateur pendant 2h minimum ou mieux la nuit pour que les parfums aient le temps de se développer.

Le lendemain, garnir une ou deux plaques de cuisson avec du papier sulfurisé. Préchauffer le four th. 5-6 (160°C).
Prélever des petits morceaux de pâte (environ 20g) et former en boule. Placer sur la plaque de cuisson (laisser un espace entre chaque). Enfourner et cuire environ 17 min: les pfeffernüsse doivent être légèrement durcis au centre mais rester tendres (ils durcissent quand ils refroidissent) et leur surface craquèlent un peu. Transférer sur une grille.

Préparation du glaçage

Pendant la cuisson ou le refroidissement des pfeffernüsse, mélanger le sucre glace avec l'eau et la liqueur d'orange: la consistance doit être assez épaisse.
Tremper chaque pfeffernüsse dans le glaçage et déposer sur une grille pour durcir. Placer au centre un petit morceau d'orange confite. Conserver dans une boîte hermétique.

source: adapté de gourmettraveler

23 décembre 2015

Couronnes de Babka Briochées aux Cranberries ou au Chocolat

Cranberry Babka Wreaths

Depuis le temps que l'on se connait vous et moi, il est clair que si vous cherchez encore des idées de dernière minute pour votre réveillon, vous savez que ce n'est pas ici que vous les trouverez.
Par contre si vous êtes devant votre écran à me lire en cette (pré)veille de fête, peut-être avez-vous envie de dénicher une petite viennoiserie pour commencer chaleureusement et avec gourmandise votre journée de Noel, propice aux petits déjeuners festifs, joyeux et familiaux..?
Ne cherchez plus: j'ai ce qu'il vous faut! Et puisque l'on est en période de cadeaux, je vous propose non pas une mais deux versions tout aussi délicieuses...

Chocolate Babka Wreaths

Que vous préfériez le classique avec la douceur, la profondeur et le côté réconfortant du chocolat ou l'originalité avec un fruit acidulé, qui claque sous les papilles et donne du pep's en parfaite harmonie avec la tendresse d'une brioche, ces deux versions sont aussi gourmandes l'une que l'autre et adaptées à tous les palais.
Les cranberries très acides sont compotées ici pour leur apporter de la douceur et casser un peu l'acidité. L'association avec l'orange est assez classique mais vous avez toute liberté pour la remplacer par un autre parfum ou une épice (cardamome, gingembre, ..). Vous pouvez aussi ajouter des pistaches et saupoudrer de sucre glace pour un côté festif.
Et pour bien profiter de votre matin de fête, la garniture aux cranberries peut être faite à l'avance et la pâte peut être préparée la veille et mise tout de suite à pousser au frais: elle n’en sera que meilleure et plus facile à travailler.  Merci qui ..?


Cranberry Brioche Wreaths

Couronnes de Babka Cranberries ou Chocolat
(pour 12 brioches)

pour la pâte briochée
  • 500g de farine
  • 16g de levure de boulangerie fraiche (2 cc de levure sèche)
  • 70g de sucre
  • 3g de sel (1/2 cc environ)
  • le zeste d'1/4 d'orange moyenne
  • 120g d'eau tiède ou tempérée
  • 120g de lait tiède ou tempéré
  • 1 œuf
  • 80g de beurre ramolli
pour la garniture aux cranberries
  • 180g de cranberries fraiches
  • 70g de cassonade (sucre blond de canne)
  • 1 cs (15g) de jus d'orange fraichement pressé
  • 1 cs de liqueur d'orange
  • qs de cannelle
  • 50g d'eau
pour la garniture au chocolat
  •  80g de beurre
  • 40g de sucre muscovado ou complet
  • 40g de cacao en poudre non sucré
  • qs vanille en poudre
  • 10g de miel
  • 20g de crème liquide

Préparation de la pâte briochée


Dans un grand saladier, la cuve du robot munie du crochet ou la cuve de la MAP mélanger la farine avec la levure sèche instantanée puis ajouter le sucre et le sel et mélanger à nouveau.

Verser l'eau et le lait tempéré (pour un pétrissage manuel creuser un puits et ajouter les liquides avec la levure fraiche émiettée si c'est elle qui est utilisée), l’œuf entier et le zeste de l'orange finement râpé et commencer à mélanger pour humidifier la farine et amalgamer tous les éléments. Continuer à malaxer jusqu'à ce que la pâte se détache des bords puis la travailler énergiquement pendant 5 (main) ou 3 min (robot) pour la lisser, développer le gluten et lui donner du corps.

Ajouter le beurre mou par petits morceaux, un à la fois en attendant avant chaque ajout que le précédent soit bien incorporé. Lorsque tout le beurre est amalgamé et que la pâte se décolle à nouveau des bords, continuer à pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle soit homogène, lisse et élastique.

Filmer et couvrir le saladier ou la cuve et laisser reposer à l'abri des courants d'air et dans un endroit tiède pendant 1h environ. Faire un rabat pour dégazer partiellement puis placer la pâte couverte d'un film alimentaire au frais pendant 1h.


Préparation de la garniture
Laver et équeuter le cas échéant les cranberries puis les égoutter et les placer dans une casserole moyenne. Verser le reste des ingrédients dans l'ordre: sucre cassonade, jus d'orange, liqueur d'orange, cannelle et eau. Mélanger puis placer sur feu moyen et laisser compoter une petite dizaine de minutes: les cranberries doivent éclater (pop!) en partie et le jus de cuisson doit devenir sirupeux et épaissir. Couvrir et réserver pendant la pousse retardée au frais.


  •   au chocolat
Placer le beurre mou en morceau dans un bol et le travailler pour lui donner une consistance pommade. Ajouter le sucre muscovado et mélanger vigoureusement pour obtenir un appareil crémeux. Incorporer le cacao en poudre et la vanille puis ajouter le miel. Détendre la garniture avec la crème liquide en l'ajoutant petit à petit pour obtenir une consistance crémeuse et tartinable. Réserver.


Façonnage
(inspiré de hintofvanilla)

Garnir deux plaques de cuisson avec du papier sulfurisé. Préparer un plateau saupoudré d'un peu de farine.

Transvaser la pâte froide sur le plan de travail et la replier 2 ou 3 fois pour la dégazer un peu. Diviser en 6 morceaux de même poids (environ 160g), bouler grossièrement et placer à distance sur le plateau fariné. Travailler pâton après pâton en conservant les autres au frais couverts avec un film alimentaire ou un torchon.
Écraser le pâton en disque puis étaler de manière à former un rectangle d'environ 20x15 cm (je le fais à la main mais on peut le faire au rouleau sans trop écraser la pâte). Étaler 1/6ème de la garniture (30 à 35g) sur toute la surface en laissant le bord inférieur nu sur 1 cm à peu près.
Rouler en boudin serré et pincer le bord inférieur pour bien sceller le boudin. Placer au frais sur le plateau. Recommencer le même procédé avec les 5 autres pâtons.

Sortir le premier boudin réalisé. Le rouler régulièrement et délicatement jusqu'à ce qu'il ait une longueur de 40 cm. Couper en 2 pour former 2 boudins de 20 cm. Couper chacun des boudins sur toute la longueur en laissant 2 cm non coupé: tourner les brins face coupée dessus, entrelacer (en kranz) et pincer fortement les extrémités ensemble pour former une couronne. Placer sur la plaque de cuisson. Procéder de la même manière pour chacun des 5 autres pâtons pour obtenir au final 12 couronnes briochées.

Note: pour la garniture chocolat, il n'est pas forcément nécessaire de placer au frais les boudins de pâte une fois garnis. Par contre avec la garniture cranberries de texture beaucoup plus humide, c'est indispensable
Couvrir les couronnes tressées avec un torchon propre et laisser pousser à l'abri des courants d'air pendant 1h15 à 1h30 (les couronnes vont gonfler et s'étaler un peu).

Préchauffer le four th. 6 (180°C).  Dorer avec du jaune d’œuf légèrement détendu avec un soupçon d'eau si vous aimez les brioches brillantes (ici celles garnies au chocolat) ou au blanc d’œuf pour des brioches moins clinquantes (comme celles aux cranberries).
Enfourner et cuire pendant 17 à 18 min environ. Refroidir sur une grille.

18 décembre 2015

Crunch Crack Caramel Amandes & Chocolat (Matzo Toffee)

Almond Matzo Toffee

Comme promis sur la page FB du blog, je vous propose aujourd'hui une recette ultra gourmande (qui peut résister au couple chocolat/caramel, sérieusement..?), croquante, craquante et qui arrive à point pour vos cadeaux gourmands (si vous arrivez à vous retenir de tout dévorer avant!). Et cerise sur le gâteau, nul besoin de thermomètre de cuisson pour le caramel ni de tempérage du chocolat pour cette recette qui se réalise en clin d’œil ou presque!
Certains l'appellent Matso Toffee, d'autres Caramelized Matso Crunch ou encore Toffee Matso Crack. Pour ce dernier, des bruits courent que le nom de crack est une allusion au fait que cette gourmandise est hautement addictive voire peut-être même provoquer une dépendance...
Bien sûr, les plus pragmatiques diront que Crack comme Crackers parce que la version la plus populaire et commune aux États Unis utilise pour base des crackers (souvent salés).


Et c'est la deuxième bonne nouvelle: si vous ne trouvez pas de galettes de pain azyme (matsa/matso), pas de problème! Vous les remplacerez facilement par des crackers fins salés ou non, des graham crackers ou même des "pains" croustillants type Wasa. Personnellement, j'ai un faible pour la version "juive" à base de pain azyme d'une part parce qu'elle est compatible avec les obligations alimentaires de la fête de Pessah et qu'après la fête, elle permet de trouver une bonne utilisation pour toute la matsa qui reste. Et surtout la matsa a un goût de farine torréfiée irremplaçable!

duo

En général, la plupart des recettes suivent le même procédé à savoir étaler une couche de galettes de pains azymes (ou crackers fins) qui sera cassée après cuisson en morceaux irréguliers ou simplement découpés en carrés. Ici, la matsa est cassée au préalable pour pouvoir être intimement mélangée à des amandes effilées, procédé plutôt original puisqu'il est plus fréquent de voir ce genre de confection parsemée de fruits secs après cuisson!
Ça vous dirait de vous fondre dans une couche croustillante feuilletée, torréfiée nappée de caramel fondant et de chocolat gourmand??

pain feuillete conchas rhubarbe 177
Crunch Caramel Amandes Chocolat
(pour une dizaine de gourmands... ahum humm!)

  • 60g de galettes de pain azyme (matsot) extra fines et croustillantes
  • 130g d'amandes effilées
  • 100g de beurre ou margarine goût beurre
  • 100g de sucre cassonade ou sucre roux complet
  • 1/2 cc de sel
  • 300 à 350g de pépites de chocolat ou de chocolat 55 à 60%
  • qs de fleur de sel et fruits secs torréfiés (optionnel)

Préchauffer le four th. 5-6 (160°C). Garnir une plaque de cuisson avec bords type plaque à génoise avec du papier sulfurisé.

Casser les galettes de pain azyme en gros morceaux irréguliers et les mélanger avec les amandes effilées dans un bol résistant à la chaleur. Réserver.

Dans une grande casserole à fond épais, verser le beurre en morceaux et le sucre roux.
Placer la casserole sur feu moyen et faire fondre en mélangeant continuellement (pour éviter que le beurre et le sucre ne se séparent). Porter à ébullition et continuer à cuire pendant 3 minutes environ ou le temps que le mélange caramélisé épaississe et forme des bulles.
Ajouter le sel (et un peu d'extrait de vanille si vous le souhaitez), mélanger puis verser rapidement sur le mélange matsot/amandes. Mélanger puis verser sur la plaque chemisée en étalant plus ou moins à la maryse pour obtenir une couche.

Enfourner et cuire environ 15 min: le caramel doit avoir pris une belle couleur et buller. Sortir la plaque du four et la poser sur le plan de travail. Parsemer immédiatement avec les pépites de chocolat sur toute la surface. Attendre 3 minutes environ que les pépites commencent à fondre puis avec une spatule coudée, répartir le chocolat en couche régulière sur le crunch de matsa caramelisé.
Saupoudrer avec un peu de fleur de sel et éventuellement des amandes ou autre concassées puis laisser tiédir avant de transférer la plaque au frais pour que le chocolat cristallise.

Casser en gros morceaux et conserver dans une boite métallique au frais (s'il vous en reste!). Régalez-vous!
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs